La Lutte et l’Entraide : les solidarités ouvrières face à la mondialisation du capital (1864-1914)

jeudi 03 octobre 2019 de 19:00 à 21:00

Avec Nicolas Delalande, professeur au Centre d’Histoire de Sciences Po
De la fondation de la Première Internationale (1864) à la Guerre d’Espagne, les mouvements ouvriers furent porteurs d’un projet internationaliste puissant dont l’objectif était de bâtir une mondialisation des solidarités ouvrières. Ce projet ambitieux, souvent chaotique, a néanmoins laissé au XX° siècle une empreinte considérable.

Emplacement
Salle Armand Lunel

Catégories